Djimo

Préparez-vous à avoir plus d’entrain que ce maître de la nonchalance lorsque vous assisterez au spectacle de l’un des artistes les plus incontournables du moment !

Préparez-vous à avoir plus d’entrain que ce maître de la nonchalance lorsque vous assisterez au spectacle de l’un des artistes les plus incontournables du moment !

Si son succès sur scène est une évidence pour le public, le début de sa carrière reste un pur hasard pour Djimo qui confesse ne jamais avoir rêvé d’être sur scène. En effet, lorsque le Limougeaud monte sur Paris en 2015, c’est d’abord pour y suivre un stage en tant qu’éducateur spécialisé. Une fois sur la capitale, il observe cependant d’un œil extérieur le monde de l’humour jusqu’à lui-même tenter la grande aventure en se produisant dans les petites scènes parisiennes comme le Café Oscar ou encore celle du Paname dans Le labo du rire.
Si les débuts sont pour lui difficiles et sonnent faux de son propre aveu, il décide un beau jour d’être lui-même et de ne plus cacher sa nonchalance naturelle qui fait aujourd’hui son succès. Comme il le dit si bien, « rien ne sert de courir, il faut vanner à point. »
La légende se lance lorsqu’il fait le buzz sur les réseaux avec son sketch « j’aurais kiffé être une tortue » et, aujourd’hui âgé de 29 ans, impossible de parler de la nouvelle génération de standuppeurs sans faire allusion au roi de la vanne lente.

L’impact de ses vannes n’a d’égal que la lenteur avec laquelle il les dit. Djimo, c’est la force tranquille. L’antithèse de l’enchaînement effréné de punchlines. Le seul type capable de faire rire toute une salle avec un seul mot, un seul son, voir même un silence. Tout est dans l’attitude chez cet humoriste des plus atypique jamais aussi énergique que son public. Et au cas où vous ne le connaitriez pas déjà, le standuppeur se fera un plaisir d’aborder de nombreux sujets et de se présenter sur scène : « Moi, je viens de Limoge. C’est une ville où il est interdit de courir parce que si tu cours à Limoges, bah tu quittes la ville. »

Après son passage au Jamel Comedy Club en 2017, tout est allé très vite pour l’humoriste qui, dès l’année suivante, a remporté haut la main le Grand Prix du Festival d’humour de Paris et s’est imposé comme la Révélation et le Passage le plus vues de Montreux.
Qualifié de « Mec le Plus Drôle » par les Inrockuptibles, Djimo enchaîne les distinctions, mais également les passages sur scène et à la télévision puisqu’en plus de ses sketchs au Montreux Comedy Festival, au Campus Comedy Tour et au JCC, l’artiste a eu droit à sa propre chronique dans l’émission Clique diffusée sur Canal + intitulée « Djimo prend son temps » et dans laquelle il parlait à l’invité du jour… en prenant son temps !
Après s’être produit au Point Virgule et à l’Apollo, venez voir le spectacle de l’artiste « A 100% ou presque » au théâtre du Splendid en 2020 !