Fanny Spinetta

La comédienne et auteur met son goût pour l’art théâtral au service de l’humour sur les plateaux de la capitale !

La comédienne et auteur met son goût pour l’art théâtral au service de l’humour sur les plateaux de la capitale !

Née en région parisienne d’une mère professeur de yoga et d’un père corse, Fanny Spinetta se passionne très vite pour la scène puisque dès l’âge de 9 ans, elle commence le théâtre au sein d’une troupe d’improvisation théâtrale qui lui a permis de participer à des spectacles de fin d’année pour la première fois. Elle commencera alors plus tard les matchs d’improvisations dans son lycée, ainsi que du théâtre classique, lui permettant de travailler avec des auteurs tels que Brecht ou Racine.
Lors de son année de terminale, elle décide de monter sa propre troupe et lui fera jouer une pièce de boulevard dans différentes villes du Poitou-Charentes, ce qui la confortera dans l’idée que son avenir se trouve sur scène.
Elle intègre ensuite la faculté d’arts du spectacle de Poitiers au sein de laquelle elle apprendra les bases historiques et théoriques du théâtre et du cinéma durant sa licence.
En intégrant par la suite une association théâtrale avec laquelle elle participera à des spectacles en semi-professionnels dans Poitiers, elle commencera à écrire ses propres textes de théâtre et de slam et à les interpréter sur scène.
Puis elle quittera la province pour des cours de théâtre à Paris d’abord chez Artefact, puis aux ateliers du sudden, suite à quoi elle tournera dans plusieurs pièces.
Ce n’est que récemment que la comédienne a élargi son champ d’action à l’humour et au seul en scène en écrivant ses propres sketchs qu’elle joue régulièrement dans des scènes ouvertes parisiennes : « je pars des situations vraies que j’ai vécu et je les extrapole »

Dans ses sketchs, Fanny se confie au public, interprète des personnages, parle seule comme on le fait dans nos moments les plus intimes. Elle aborde avec beaucoup d’honnêteté des thèmes qui lui sont chers comme le végétarisme, le racisme ou encore le sexisme : « vous connaissez beaucoup des femmes vierges qui se marient ? Ce serait comme acheter une baguette sans savoir si on digère le gluten et donc prendre le risque d’être ballonné toute sa vie. »

L’artiste s’est grandement illustré dans des spectacles musicaux tels que « Un fil à la patte » et « La cantatrice chauve » en 2018, mais également à l’écran en participant au premier long métrage de Romain Nicolas, « Par les épines », ainsi qu’au carton de la série télévisée Profilage diffusée sur TF1.
Vous aurez par ailleurs peut-être eu l’occasion d’écouter ses « Chroniques Zen » sur la radio Nova, dans lesquelles elle parlait de sujets de société diverse avec une zen attitude parodique. Côté humour, elle met également plusieurs vidéos en ligne sur sa chaîne YouTube pour aborder des sujets divers tels que la fatigue ou les goûters d’anniversaire.
Après son premier spectacle « De moi à moi » qu’elle jouait de 2017 à 2019 à La Comédie des trois bornes puis à la Nouvelle Seine, la standuppeuse se met au cabaret, dans un premier temps en présentant des spectacles, puis en créant elle même ses numéros de burlesque. Et c’est en mélangeant humour et burlesque qu’elle nous fait le plaisir de passer au Fridge !