Ghislain Blique

L’humoriste brut débarque avec un premier One Man Show dans lequel il n’en a… « Plus rien à Branler » !

Ghislain est descendu sur la capitale pour se lancer dans l’humour en 2016 et s’est rapidement fait remarquer de ses pairs en construisant un personnage scénique très brute de décoffrage dans de nombreux plateau, en particulier au 33 Comedy dont il est l’organisateur aux côtés d’Antek et de Jean-Patrick Bettini.
Il devient rapidement une référence malgré lui pour la nouvelle génération de standuppeurs, si bien que du haut de ses 4 ans d’ancienneté, il a déjà assez imposé sa patte pour qu’on puisse parler de « blague de Ghislain » comme on parle de « blague de Bigard ».

L’humoriste brut débarque avec un premier One Man Show dans lequel il n’en a… « Plus rien à Branler » !

Ghislain est descendu sur la capitale pour se lancer dans l’humour en 2016 et s’est rapidement fait remarquer de ses pairs en construisant un personnage scénique très brute de décoffrage dans de nombreux plateau, en particulier au 33 Comedy dont il est l’organisateur aux côtés d’Antek et de Jean-Patrick Bettini.
Il devient rapidement une référence malgré lui pour la nouvelle génération de standuppeurs, si bien que du haut de ses 4 ans d’ancienneté, il a déjà assez imposé sa patte pour qu’on puisse parler de « blague de Ghislain » comme on parle de « blague de Bigard ».

S’il se plaît à se décrire comme un « connard », l’artiste cache en fait, derrière son ton rentre-dedans, une grande sagesse dont la sensibilité ne peut laisser le public indifférent. Un personnage perfectionné au fil des semaines capable de faire rire en manipulant un harmonica comme un débutant et qui déclenche un rire aussi immédiat que spontané.
« Ça se voit, que le pangolin, c’est pas de la bouffe. Les pangolins, ça ressemble à des santiags. » Même pour parler du Coronavirus et de ce qui l’a déclenché, l’humoriste sait s’y prendre, toujours avec ce même ton désabusé, à la limite de l’exaspération. De quoi offrir au public une satire honnête et sans artifices de la société dans un spectacle qui lui permet de dépeindre le portrait d’une génération parfois bancale et dont les actes sont discutables.

Véritable révélation parmi les organisateurs du 33 Comedy, Ghislain est également à l’origine de podcasts reconnus dans le monde du stand up comme « Calme-toi Bernard » avec Pierre Thevenoux, avec qui il a beaucoup partagé la scène ou encore « Sympa la vie » avec Paul Dechavanne. Il est régulièrement invité aux productions d’autres humoristes comme “Antek On’R” sur Radio R aux côtés de son pote du 33 Comedy ou “Haha, l’émission marrante”.
Si ce n’est déjà fait, vous pouvez découvrir l’artiste dans son premier spectacle intitulé (cachez-vous les yeux si vous êtes jeune) « Plus Rien à Branler », au théâtre de La Petite Loge tous les mercredis à 21h30 !