Tania Dutel

Alors que son spectacle au Point-Virgule cartonne, Tania Dutel débarque au Fridge, toujours aussi cash.

Née dans le Beaujolais il y a 30 ans, l’ado ronde qu’était Tania Dutel a très vite appris à se défendre du harcèlement et appréhender la vie avec humour et, poussée par une amie, elle a alors suivi des cours de théâtre à partir de ses 7 ans. La comédie a donc toujours fait partie de sa vie, étant l’une des plus jeunes à avoir commencé la comédie du haut de ses 19 ans. C’est après une école de commerce et un BTS en gestion qu’elle décide de faire ce talent un métier.

Alors que son spectacle au Point-Virgule cartonne, Tania Dutel débarque au Fridge, toujours aussi cash.

Née dans le Beaujolais il y a 30 ans, l’ado ronde qu’était Tania Dutel a très vite appris à se défendre du harcèlement et appréhender la vie avec humour et, poussée par une amie, elle a alors suivi des cours de théâtre à partir de ses 7 ans. La comédie a donc toujours fait partie de sa vie, étant l’une des plus jeunes à avoir commencé la comédie du haut de ses 19 ans. C’est après une école de commerce et un BTS en gestion qu’elle décide de faire ce talent un métier.

Après un spectacle qu’elle considère comme un échec, l’humoriste évolue jusqu’à faire les premières parties de Verino et son histoire et ses observations des relations hommes-femmes inspirent chez elle un discours féministe et libérateur, des sketch audacieux et particulièrement engagés dans lesquels elle dénonce de nombreuses choses sans prendre de gants : « Si y a des gens qui sont mal à l’aise maintenant… Attendez, ça sera pire dans 30 secondes. »

C’est avec un ton très impassible et un franc-parler à toute épreuve que Tania Dutel aborde des sujets particulièrement tabous et intimes qui procurent un savant mélange de rire et de malaise, notamment lorsqu’elle évoque sa vie amoureuse, ses relations sexuelles ou encore ses premières règles, jusqu’à aller sur le terrain de problèmes et thématiques très dures.

Féminisme, grossophobie, machisme ordinaire, sexe ou relations hommes-femmes​, tout y passe, de l’épilation aux cours d’EPS en passant par #MeToo.

La comédienne se dévoile elle et sa vision du monde avec un humour cinglant, parfois cassant.

Son spectacle a donc une dimension profondément éducative pour pallier des problèmes de société. Une prouesse de faire tant rire sur des sujets aussi sérieux, le tout avec beaucoup d’autodérision :

« Ma plus longue relation a duré 2 mois, ça me fait beaucoup de peine quand je pense qu’il y a des gastros qui durent plus longtemps que ça. »

Le 1er janvier 2019, elle faisait partie des quatre humoristes à avoir été sélectionnés par Netflix pour représenter le stand-up français dans le programme Humoristes du monde (aux côtés de Shirley Souagnon, Donel Jack’sman et Jason Brokerss).

Ajoutez à cela sa participation au Campus Comedy tour et au Montreux Comedy festival et elle en devient l’une des humoristes françaises les plus en vogue du moment.

Parallèlement, la stand-uppeuse a développé sa chaîne YouTube avec des chroniques vidéo parues en 2017 qu’elle a baptisé « Arrêtez tout », où elle parle des magazines féminin (Biba, Elle, Glamour…) et en fait une critique.

D’Octobre à Décembre 2018, elle avait également sa propre chronique « Un carnet, un stylo et Tania Dutel » pour parler de l’actu avec humour dans l’émission​ TALK SHOW présentée par Jean-Baptiste Boursier, tous les vendredis à 22h30 sur RMC Story.

Elle traitera dans ses prochains spectacles de nouveaux sujets tout autant engagés tels que les rapports de rivalité entre les femmes. Par ailleurs, son spectacle au Point-Virgule reste disponible jusqu’au 2 Mai.